La Patrouille : Une tradition emblématique

La PAF : une histoire, une tradition, une ambassadrice, un emblème, un drapeau

La Patrouille de France, créée en 1953, se singularise grâce à un processus de fonctionnement très particulier éprouvé depuis plus de 60 ans. Intégrer la Patrouille de France est une démarche personnelle, il faut en faire la demande auprès de l’Etat Major de l’Armée de l’Air.

Les critères techniques pour postuler sollicitent d’être chef de patrouille d’un escadron de combat avec un minimum de 1500 heures de vol.

Cependant, au-delà de cet aspect technique indiscutable pour des raisons évidentes la sélection se base avant tout sur les relations humaines, la nature de la motivation ainsi que la solidité de la vie personnelle car on oublie bien souvent que les familles ont un rôle de soutien très fort.

Chaque année, le choix final des candidats est arrêté par les pilotes eux-mêmes suite à un conclave dont la voix principale est attribuée aux 6 pilotes restants qui vont accueillir 3 nouveaux venus pour remplacer les 3 pilotes sortants.

Pour l’anecdote, à l’occasion d’un vol en 1964, la fumée bleue de l’extérieur droit se répandit en gouttelettes dans la cabine au lieu de s’évacuer vers l’extérieur par le réacteur. Le pilote descendit de son appareil tout de bleu vêtu. Le concept de « schtroumpf » était né. Il désigne aujourd’hui les trois nouveaux pilotes qui intègrent chaque année la Patrouille de France. Ces 3 « schtroumpfs » occuperont respectivement la position d’intérieur droit et gauche et de charognard.

Tous les ans donc, chaque pilote découvre un nouveau poste. Les intérieurs 2 et 3 de l’année N passeront au poste d’Athos 6, extérieur droit, et au poste d’Athos 8, second solo, en deuxième année. En troisième année, Athos 6 occupera le poste d’Athos 5, extérieur gauche, et Athos 8 deviendra Athos 7, leader solo.

Enfin, le leader solo sera le seul pilote à occuper le poste d’Athos 9, remplaçant, lors de sa quatrième année et finalement, le charognard remplacera le leader.
Athos étant le nom de code radio des pilotes de la PAF pour communiquer en vol.
On comprend mieux la nécessité d’un entraînement intensif de 6 mois aussi bien pour intégrer les nouveaux arrivants que pour habituer les anciens à leur nouvelle position en vol !